Témoignage, compte-rendu d’un événement

A propos de l'événement

24/04/2021 : Rencontre mensuelle SYCFI GRAND-EST

04/06/2021

Parler avec ses collègues pour s’informer, s’entraider et se professionnaliser en tant que consultant-formateur.

Réunion mensuelle à distance par Zoom du 24 avril 2021 de 11H à 12h,
Délégation régionale du Grand-Est - Rapporteur : Jean-Luc Schaff

Participants : Fabien Ball, Auguste Ferraz-Simoes, Anne-Géradine Lavielle, Christophe Leidwanger (délégué régional), Ida Loemba, Jean-Luc Schaff, Dirk Schlotthauer
Excusés : Sandrine Grunberg, Camille Fernandez

  1. Tour de table: Discussion avec Anne-Géraldine à propos du CPF sur la notion de Compétences professionnelles. S’en ressort 2 aspects : l’acquisition de compétences pour l’apprenant lui-même y compris ses compétences personnelles mentionnées dans le glossaire de l’indicateur Qualiopi n°1, et d’autre part le Bien-Être au travail (un chemin par le dispositif mis en place pour être heureux dans son travail). Christophe y ajoute 2 attentes fondamentales des pouvoirs publiques : développer les emplois et la richesse économique par le développement des compétences professionnelles. Concernant le CPF et son obligation à ce que les formations dans ce cadre aboutissent à des certifications professionnelles, Fabien en déduit que finalement les CFI devront s’adosser à des OF certificateurs plus gros qu’eux ou en partenariat avec des certificateurs-auteurs, ce qui « tue le marché ». Auguste dit qu’il a déposé sur son espace CPF-OF une formation « Création d’entreprise sur Internet ». Jean-Luc dit qu’il faut suivre 3 étapes : repérer la ou les certification(s) correspondantes aux formations dispensées ; rechercher les organismes certificateurs dispensant ces certifications ; formaliser un partenariat. Fabien demande s’il existe un moyen simple pour connaitre les tarifs demandés par les organismes certificateurs.
  2. Situation des CFI face au marché concurrentiel. Fabien donne un exemple : assurant une formation « Prise de parole en public », il regarde dans France Compétence la certification visée : elle figure dans le RS sous le n° 3632. Il observe qu’un organisme de formation ne dispensant que des formations en e-learning a rendu cette formation éligible au CPF. Il lui semble par conséquent que seuls les OF importants ont les moyens logistiques et d’investissement pour utiliser ce dispositif. Les CFI seraient désavantagés alors que bon nombre d’OF font appel à leurs compétences sous forme de contrats de sous-traitance. Fabien a interpellé le SYCFI sur 3 points :
    • Concernant en particulier les Actions de formation, mettre à disposition des adhérents du Sycfi la liste des organismes délivrant des certifications professionnelles avec leurs tarifs par certification au moyen d’un partenariat.
    • Quelles compétences particulières un CFI devrait-il disposer pour rendre ses formations éligibles au CPF ?
    • Des services en ligne existent pour mise en relation entre formateurs et personnes en recherche de formations. Les expériences d’utilisation de ces sites Web peuvent être discutées en réunion.
  3. Nouveaux adhérents : Dirk Schlotthauer élabore les points à aborder en entretiens téléphoniques pour solliciter de nouvelles adhésions au SYCFI. Nous relevons :
    • L’écriture claire des expertises particulières à chaque CFI
    • Ne pas rester isolé et disposer d’opportunités pour dialoguer
    • Développer la professionnalisation de ses pratiques
    • Etre informé sur l’avenir professionnel des CFI dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle
    • Lister les ressources mises à disposition des adhérents du SYCFI (actuelles et à venir).
  4. Prochaine rencontre le 5 juin de 10h30 à 12h30