Actualités de la profession

31/05/2021

En juin, juillet et août, le fonds de solidarité devrait être adapté (en attente d'un futur décret) pour accompagner les entreprises pendant les étapes de réouverture, alors que les contraintes sanitaires (jauge, protocole ou couvre-feu) ne seront pas totalement levées. Devraient être cette fois concernées :

Les entreprises qui demeurent fermées administrativement. L’aide sera fixée à 20 % du chiffre d’affaires dans la limite de 200 000 euros pour chaque mois de fermeture. Les entreprises des secteurs du tourisme, hôtels, cafés et restaurants, événementiel, culture et sport (S1/S1bis) ayant touché le fonds de solidarité en mai. Le fonds de solidarité indemnisera partiellement les pertes de chiffre d’affaires, à raison de : 40 % des pertes de CA en juin (dans la limite de 20 % du CA ou de 200 000 euros). 30 % des pertes de CA en juillet. 20 % des pertes de CA en août. Il sera accessible dès 10 % de pertes de CA. Il ne sera donc plus nécessaire de perdre 50 % de CA pour y accéder. les entreprises des autres secteurs ne pourront bénéficier d'aucune aide.

A partir de juin, seuls les entreprises des secteurs S1 et S1bis pourront toucher des aides, pour tous les autres indépendants, aucune aide ne sera versée à partir de juin.

Face à cette situation, le SYCFI, associé à 17 autres syndicats d'indépendants a pris l’initiative de publier une lettre ouverte au gouvernement.