Alerte

09/12/2022

La gestion du FIF PL cache une situation financière obérée et conduit les dirigeants à fusionner avec le Fonds de formation des artisans. Le parquet financier a ouvert une information judiciaire.

La CNPL informe - Défendons notre formation professionnelle !

  • Utilisation illégale de 7.015.536 euros de fonds publics issus de nos cotisations.
  • Le syndicat gestionnaire a utilisé une partie de ces sommes pour faire du « lobbying ».
  • Une information judiciaire ouverte par le parquet financier (sous le numéro 18127000841).
  • Les réserves ont été englouties en deux ans (35 Millions de pertes en deux exercices).
  • Capitaux propres négatifs (moins 4.455.799 euros).
  • Absence  de publication des comptes,  du rapport du commissaire aux comptes, de la liste des organismes bénéficiaires et du montant des sommes versées en violation de la Loi.
  • La gouvernance négocie à l’insu des cotisants, la fusion du FIF PL avec le FAF CEA des artisans.

Ces faits sont établis par contrôle du ministère, décisions de justice, documents officiels.

Nous avons demandé au Ministre la nomination d’un administrateur judiciaire, conformément à la Loi, pour mettre fin à une situation illégale.

Lire tout l'article

Notre formation professionnelle est en grand danger.

Faisons nommer un administrateur judiciaire au FIF PL!

L’affaire ne date pas d’hier. La CNPL ne cesse d’alerter sur la catastrophe qui s’annonce concernant le Fonds Interprofessionnel de Formation des Professions Libérales (FIF PL), géré sans partage par une même organisation syndicale depuis 1993.

La gestion, pièces à l’appui, peut être résumée ainsi : opacité, irrégularités, gâchis financier.

La conséquence des désordres, sur lesquels les pouvoirs publics ont trop longtemps fermé les yeux, est que notre Fonds de Formation spécifique, pour ce qu’il laisse paraitre, se trouve dans une situation obérée et qu’une fusion, avec le Fonds d’Assurance Formation des Artisans ( FAF-CEA) est en train d’être négociée, à l’insu des adhérents. Cette fusion ferait perdre la spécificité qui doit être celle des Professions Libérales.

Une formation professionnelle de qualité, c’est pour les usagers des métiers du Droit, de la santé, des

techniques, et du cadre de vie, la certitude de l’efficience de la prestation délivrée.

Dans un monde où les techniques, les connaissances, et les modes d’intervention se perfectionnent à chaque instant, l’excellence de la formation professionnelle, est la garantie la plus solide de qualité, pour les citoyens qui ont recours aux services des Professions Libérales.

Le devoir de la CNPL, organisation représentative, est de protéger les cotisants et les usagers.

Lire tout l'article