Compte-rendu de la Table ronde du 19 mai 2017 sur l’intelligence économique, dans le cadre du séminaire Les Printanières, organisé par la Délégation SYCFI Normandie.

Table ronde sur l’intelligence économique

Cabourg, le 19 mai 2017

Printanières du SYCFI organisées par la Délégation Normandie

Lire aussi le compte-rendu de l’atelier INTELLIGENCE COLLECTIVE

Animée par : Florence Féniou, Bernard Quirin et Eric Valin

Ça y est je vais me concentrer afin d’être en capacité d’écrire un article sur ce vendredi après-midi des printanières du SYCFI. Le thème « l’intelligence économique »…

Nous sommes une quarantaine et nos animateurs ont pris place face à nous. Florence Féniou au centre, Bernard Quirin  à sa droite et Eric Valin à sa gauche pour faire un tour d’horizon rapide :

  • Qu’est-ce que l’intelligence économique ?
  • Quelles pratiques mettre en œuvre ?
  • Et que se passe-t-il concrètement dans nos territoires quand l’intelligence économique est à l’action ?

L’intelligence économique

C’est une étude des flux d’information de l’entreprise (entrant et sortant) qui permet de faire attention à ce qui est véhiculé et de se demander :

Quelles informations sont stratégiques ? Quelles données sont sensibles ?

Il en découle 3 pratiques :

  • La sécurité économique, on y retrouve la protection de l’innovation, des données sensibles et la mise en place de mesures physiques de protection, de gestion des risques avec ses plans défensifs et de gestion de crise.
  • La veille qui consiste à prendre en compte l’environnement pour anticiper et s’adapter. Ne pas confondre la prévision qui analyse l’évolution des tendances avec l’anticipation qui cherche à identifier les ruptures ou les tendances émergentes a fort pouvoir de transformation.
  • L’influence qui est une manière de travailler sur la représentation que les acteurs se font d’une réalité. En fait, au bout de la traçabilité, il y a des territoires. L’influence permet de donner de la renommée aux territoires.

Un grand risque l’infobésité qui résulte d’un manque de stratégie. Il est important de savoir ce que l’on devrait savoir.

L’intelligence économique est donc le fruit d’une stratégie qui part de l’état pour lui-même, puis l’état pour les entreprises nationales et les entreprises pour elles-mêmes.

Attention :

  • Le droit est aujourd’hui utilisé comme arme d’attaque ou de défense (cf les déboires de BNP aux états unis)
  • Penser à identifier et répondre aux attaques de votre E-réputation
  • Attention lors des achats-revente à comprendre les intentions des acheteurs
  • Les entreprises produisent de la connaissance, il est important de la protéger
  • L’éthique est souvent élastique

Au concret

La Normandie a mis en place un dispositif régional pour structurer ses filières, protéger ses niches et travailler avec l’état.

  • Elle a ainsi identifié et aidé ses champions cachés – leaders mondiaux dans leur domaine (lait maternisé, enceintes acoustiques, bateaux hauts de gamme, huile de poisson …)
  • Elle met en avant la qualité made in Normandie

Les américains ont créé deux fonds de pension pour investir dans des start-up étrangères et en tirer les bénéfices.

Les normes qui protègent ou contraignent.

En résumé

L’intelligence économique s’intéresse aux flux entrant et sortant des entreprises. Ces flux sont en mouvement permanent. Une stratégie est donc nécessaire afin d’identifier ce qu’il faut savoir et protéger afin d’éviter le risque de disparition et d’identifier les opportunités de devenir un champion mondial.

Pour cela entraînez-vous à la sécurité économique, à la veille et à l’influence !