De la même façon qu’il nous est parfois difficile d’expliquer, ou tout du moins de décrire, notre profession et notre métier, il est particulièrement compliqué de s’y retrouver dans l’offre pléthorique de certifications professionnelles inscrites au RNCP qui peuvent correspondent à nos activités de formation, de conseil, d’accompagnement.
Pourquoi ?

De la même façon qu’il nous est parfois difficile d’expliquer, ou tout du moins de décrire, notre profession et notre métier, il est particulièrement compliqué de s’y retrouver dans l’offre pléthorique de certifications professionnelles inscrites au RNCP qui peuvent correspondent à nos activités de formation, de conseil, d’accompagnement.

Pourquoi ?

Je vous invite tout d’abord à aller sur le site du Répertoire National des Certifications Professionnelles – ici RNCP , à sélectionner par exemple “Formation initiale et continue – Conseil en formation ” et vous trouverez… 73 fiches.
On essaye autre chose ? Tapez “Formation initiale et continue – Formation professionnelle” et vous trouverez… 198 fiches !
En fait, toutes ces entrées ont en commun de viser les mêmes activités professionnelles, identifiées par les fiches métier du ROME (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois) auxquelles elles font référence.

Deux fiches métier (Formation Professionnelle K2111 et Conseil en Formation K2101) ressortent lorsque l’on recherche l’emploi de Consultant-Formateur.
Bien qu’elles soient l’une et l’autre particulièrement exhaustives, elles ne recensent pas pour autant l’ensemble des activités et des compétences relatives à la profession de Consultant-Formateur Indépendant, telle que nous nous sommes employé à la définir (Cf. Le référentiel métier du RP-CFI).

Et justement, pour écrire ce référentiel, nous avons rapproché les référentiels de diverses certifications inscrites au RNCP et abordant chacune tout ou partie de nos activités :

– Le titre professionnel de Formateur Consultant (Niveau II) du SIPCA,
– Le référentiel du RUMEF (Réseau National des Universités préparant aux Métiers de la Formation) qui recense et croise les activités et les compétences de  « Formateur-animateur » (Niveau III),  « Formateur-concepteur pédagogique » (Niveau II),  « Responsable de formation » (Niveau II), « Ingénieur de formation, consultant en formation, responsable d’organisme de formation » (Niveau I).
– Les parcours de professionnalisation sur l’ensemble des métiers de la formation du Conservatoire National des Arts et Métiers.
– Le Certificat de Qualification Professionnel de Formateur Consultant (Certificat de branche professionnelle) de la Fédération de la Formation Professionnelle – FFP.
– Le titre professionnel de niveau III de Formateur Professionnel d’Adultes (AFPA / Ministère du Travail).

Quelles compétences sont couvertes par ces différentes certifications Comment les obtenir ? Auprès de quels organismes ? Sur quels parcours, dans quels dispositifs ? Les réponses sont ici :

SIPCA
RUMEF
CNAM
CQP FFP
Titre FPA

D’aucuns pourront trouver ces choix restrictifs sans doutes, subjectifs peut être ; néanmoins nous avons tâché de proposer des pistes vers des certifications issues de l’enseignement supérieur, du ministère du travail, de la branche professionnelle et d’un organisme de formation privé – Le SIPCA ; ce afin d’être le plus varié dans les offres et les origines des organismes certificateurs.

Chacun offre des possibilités de validation différentes (durée, planification), adaptées au public d’adultes en activité professionnelle ou non.
A chacune et à chacun d’y trouver la certification qui correspondra le plus à son histoire, à ses attentes, à ses besoins.